IMPRIMER
ACAT Belgique
https://www.acat.be/-Accueil-/
La lettre de l’ACAT octobre 2021

Chers amis,

Ce mois-ci nous vous proposons une sélection sui generis, qui constitue le fil rouge des préoccupations de notre ACAT.
A la Une, la Journée mondiale contre la peine de mort, dans 4 jours exactement. ( Ce qui implique que vous recevrez encore un mail de nous, avec de la documentation et cette Newsletter complète et optimisée sous format réduit, et dont vous devez vous débarrasser s’il est indésiré).
Nous avons par ailleurs reçu"des plaintes " concernant les adresses emails réfractaires des destinetaires de nos appels urgents. Réponses en rouge, dans le corps de la newsletter.
Vous pouvez vous exprimer via acat.belgique@gmail.com, je suis à votre diposition.
Bonne continuation et bon mois d’octobre !

Cordialement,

Cécile Auriol (ACAT- Belgique)

„Mes soupirs sont ma nourriture,
Et mes cris se répandent comme l’eau“.
Job 3:24

Actions du mois d’octobre 2021 : MEXIQUE

(ACAT France via le Frayba)

Le 13 mars 2019, alors qu’il rentre chez lui à Cintalapa, Yonny Ronay est arrêté à un barrage de police à Tuxtla Gutiérrez. A la Division des enquêtes spéciales du Bureau du procureur de l’État, il subit de premières tortures. Dans les médias il est présenté comme un bandit criminel et on lui fait porter le chapeau pour un crime commis à Miraflores. De bout en bout, il sera manipulé et utilisé comme bouc émissaire. On lui imputera des témoignages, insinuant qu’il assistait à certains faits (répréhensibles), alors même qu’il se trouvait derrière les barreaux.

Après d’interminables mois d’isolement, dont la dureté a été renforcée par la pandémie, voici que le jeune étudiant est condamné à 31 ans de détention.

Voici l’exposé de la situation.

Voilà le courrier au Procureur de la République du Chiapas, Sr Alejandro Gertz Manero

Pour l’ambassade à Bruxelles- l’adresse fournie est correcte- il y a, comme alternative à l’email, un formulaire de contact à remplir, pour lequel je place le lien ici, même s’il me semble que ce site est destiné aux voyageurs. Une fois sur le site, il suffit de copier la lettre dans l’espace "dédié".

Actions du mois d’octobre 2021 : VIETNAM

(Brotherhood For Democracy, FIDH)

Cette année, la journée internationale contre la peine de mort, sous l’égide la Coalition mondiale est dédiée aux femmes, une réalité invisible. Les femmes qui risquent d’être condamnées, qui ont été condamnées à mort, qui ont été exécutées, ainsi qu’à celles qui ont été graciées ou reconnues innocentes. Leurs histoires sont des réalités invisibles.

Lò Thị Hoa est une proie idéale : c’est une jeune femme qui appartient à l’ethnie minoritaire Hmong. Elle est désormais condamnée à mort pour son opération de contrebande de substances illicites.

Voici l’exposé de l’ACAT et la lettre.

Pour le président vietnamien utiliser la bonne vieille malle postale : 2 Hùng Vương Ngọc Hồ district de Ba Dinh Hanoï RDVN , ou passer par l’ambassade parisienne : ls3@ambassade-vietnam.fr ou info@ambassade-vietnam.fr. Ou thongtinchinhphu@chinhphu.vn - mail du portail du gouvernement du Vietnam.

Et revoici le lien pour accéder aux documents mis à disposition par la coalition mondiale : https://worldcoalition.org/fr/campagne/19-journee-mondiale-contre-la-peine-de-mort/

Actions du mois d’octobre 2021 : INDONÉSIE AU _EUR

(ACAT Italie)

Ici, si vous le voulez bien, vous pouvez relayer le courrier de notre sœur italienne, dans une affaire touchant une migrante condamnée à mort en Indonésie. En Pièce jointe-

La mise en page et la traduction suivront dans les jours qui précéderont le 10, où sont prévus l’envoi de nouveaux supports .

Actualités de notre ACAT B., et de Belgique

Pour aider notre Asbl qui accueille tous vos dons en ces temps d’incertitude, nous vous appelons à régler vos cotisations 2021. A cette fin, nous vous demandons de bien vouloir verser 30€ (40 € pour les couples), sur le compte : CCP BE07 7765 9456 8166 en précisant bien vos noms et adresses, bordereau de versement ou lors de l’introduction de vos coordonnées bancaires.


Divers

· A l’ACAT Belgique nous célébrons la venue de Germain Rukuki membre de l’Acat-Burundi, libéré à la mi-juillet après quatre ans de détention arbitraire à la prison de Ngozi. Immédiatement, l’appareil central de l’ACAT se mit sur le pied de guerre, bien décidé à lui réserver en Belgique un accueil des plus dignes et réconfortant. Sa venue en Belgique fut, cependant, maintes fois ajournée, les tractations n’en finissaient pas, et des difficultés inattendues surgissaient soudain, empêchant son départ. Mais Germain Rukuki a finalement pu débarquer à l’aéroport de Zaventem aux premières heures du 27 septembre dernier. Père d’Aloisio de l’ACAT était présent ce matin-là. Notre président Luc Detavernier s’était activement préoccupé de lui obtenir un hébergement… D’autres encore le soutiennent.

Nous, ACATiens de Belgique, resterons aux côtés de Germain, notamment pendant la procédure d’asile, d’autant que le reste de sa famille ne l’a pas encore rejoint. Le droit au regroupement familial est pourtant un droit fondamental. Seulement, il est vrai que la situation sanitaire complique, décidément, vraiment tout.

· Le procès en appel de l’affaire Mawda a repris les 30 septembre et vendredi 1er octobre devant la Cour d’appel de Mons. Condamné à un an de prison avec sursis, le policier, dont le coup de feu a mis fin aux jours de Mawda, a fait appel du jugement rendu par le tribunal correctionnel en février dernier.

Sur les prisons belges

Il est prévu que les détenus de Saint-Gilles, Forest et Berkendael soient progressivement transférés vers le méga-complexe gigantesque, autrement désigné par le syntagme curieux de « village pénitentiaire », de Haren. En attendant, dans les entrailles de nos prisons, le mécontentement sourd et perdure. Sur les lieux de détention la professeure de l’Université Libre de Bruxelles, Olivia Nederlandt, a publié une analyse intitulée : “Droits des personnes incarcérées durant la pandémie : quand la crise ordinaire se double d’une crise sanitaire. Également disponible, l’article de Maurice Jansen qui revient pour sa part sur le traumatisme causé par la privation de liberté d’un proche parent.

Sur la question du droit et de l’accueil des étrangers

Chez les politiques, comme au sein de la société civile, des voix ont retenti ces derniers jours pour réclamer la révision de la décision d’expulsion de l’étudiant en économie Junior Masudi Wasso. En effet bien que celui-ci ait détenu des papiers en règle (passeport et visa), délivrés par l’ambassade de Belgique à Kinshasa, l’Office des étrangers jugeait que l’étudiant ne réunissait pas les conditions nécessaires pour séjourner en Belgique, et que, nonobstant les deux échecs précédents de renvoi en RDC, la procédure d’expulsion se poursuivrait. Son recours devant le Conseil du contentieux des étrangers (CCE) avait été rejeté. Le secrétaire d’État Sammy Mehdi a été saisi par la commission de l’Intérieur de la Chambre. L’issue de cette initiative aura été favorable à M. Masudi Wasso qui était détenu en centre fermé depuis le 18 septembre dernier, et a été relaxé le 4 octobre. Cependant, bien qu’ayant recouvré la liberté, des incertitudes persistent autour de son séjour.
Environ 1.600 personnes auraient manifesté à Bruxelles début octobre dans le cadre de la campagne "We are Belgium too" pour demander la régularisation des personnes sans-papiers sur base de critères clairs et permanents. #sanspapiers #wearebelgiumtoo.
Justement, au sommaire de la « Myriade » de septembre : les migrations des étudiants et le nombre élevé de MENA sur le sol européen. Ainsi qu’un rapport sur le Conseil central de surveillance pénitentiaire. Le Myria examine aussi l’Afghanistan.

· Enfin, pour nous défenseurs des droits humains, « L’heure est grave » La torture et les mauvais traitements se banalisent au fil des années. Comment expliquer de telles dérives ? Interview d’Eric Mirguet, directeur du pôle programme et plaidoyer de l’ACAT-France.

· Pour finir sur une touche plus allègre, nous vous signalons l’aboutissement du projet, couronné par l’ouverture de la Maison des droits humains située à Molenbeek. L’espace de 550m² est appelé à devenir un lieu de référence dédié à la promotion des droits fondamentaux. -L’an dernier nous vous avons relayé l’appel de la Ligue pour aider à réaliser le projet- https://www.liguedh.be/la-ldh/maison-des-droits-humains/

A VOS AGENDAS !

Samedi 9 octobre à 14h un grand débat historique avec les journalistes Innocent Muhozi et Michel Colon, à ne pas rater : La Belgique et l’assassinat de Ragwasore. Le sociologue Ludo De Witte détaille son enquête sur l’assassinat, en 1961, du prince Louis Rwagasore, Premier ministre du Burundi. Ce « crime fondateur » décapita une jeune démocratie et une ancienne monarchie. Entrée gratuite mais inscription obligatoire. Campus Solbosch - local B1-315 Bruxelles ULB.

Projet européen Shadow Game

Pour consolider son plaidoyer (EPU, Reporting CAT), l’ACAT Belgique se lance –sous l’égide de la FIACAT- dans un projet autour du film documentaire Shadow Game, qui raconte l’Odyssée de jeunes gens sur le sol européen. L’objectif est de toucher un public jeune en évoquant, en particulier la question des MENA en errance. Dans la perspective d’étendre la contribution de la société civile et de trouver des solutions aux problématiques asile et migrations- ainsi que toute autre question y afférente-, l’ACAT Belgique et la FIACAT organisent une série de projections de Shadow Game ( par les auteures Eefje Blankevoort et Els Van Driel), assorties de rencontre-débats, que des experts (juristes , politiques…) seront invités à modérer. Les dates retenues sont a priori les 9/12/21,28 avril et le 22 juin 2022, au cinéma Galeries, au centre-ville de Bruxelles. Des invitations respectant les usages pour assister à ces brainstorming sessions seront envoyées en temps et heure.

Les détails (lieu, date) restent à confirmer.

Le mercredi 6 octobre à 17h00, Laura LUCIANI, chercheuse en science politique (UGent), nous a raconté sur RCF les épreuves (guerre civile, révolution pacifique, sécession de deux régions appuyées par la Russie) qui ont secoué la Géorgie depuis son indépendance, en 1991. Christophe D’Aloisio la recevait à17h sur RCF-Bruxelles- 107.6 FM . A réécouter sur le site internet de la radio https://www.maradio.be/files/player/rcfbruxelles).Rediffusion de l’émission le samedi 9 octobre à 9h30. Podcasts de l’émission : https://rcf.fr/actualite/europe/lespace-europe

o Ce 9 octobre, votre ACAT sera présente à la Rencontre RivEspérance (voir la programmation en détail sur le site) à Louvain-La-Neuve. N’hésitez pas à vous rendre à ce forum citoyen, porté aussi par des amis acatiens, qui commence, d’ailleurs, le 8 octobre 2021.

Actualités de la FIACAT et de l’ACAT

· La FIACAT rappelle que l’arrivée des talibans au pouvoir en Afghanistan pose de nombreuses questions quant au respect des droits humains. Les experts du SPT (Sous-Comité pour la prévention de la torture) appellent au respect du droit international coutumier qui prohibe la torture en toutes occasions.

· Veuillez trouver ci-joint un rapport intéressant, que a nous transmis la FIACAT, établi par l’agence européenne sur les droits fondamentaux (FRA), exclusivement en anglais malheureusement et apparemment- nos excuses-, avec néanmoins un résumé détaillé en Français, concernant la réduction de l’espace civique en Europe. https://fra.europa.eu/frhttps://fra.europa.eu/fr/news/2021/la-pandemie-exacerbe-les-difficultes-rencontrees-par-la-societe-civile

­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­

Alors qu’une législation visant à abolir la peine de mort est en cours de préparation dans l’Utah, qu’un procureur de comté annonce qu’il ne requerra plus la peine de mort, le Cameroun prononce la peine capitale à l’encontre des meurtriers des enfants de l’école Mother Francisca de Kumba, dans le sud-ouest du pays !


Journée mondiale contre la peine de mort

6 oct. 2021 !

J-4 avant la Journée mondiale contre la peine de mort ! Vous souhaitez mobiliser votre réseau à l’occasion de ce grand moment abolitionniste ? #NoDeathPenalty :

Vous accèderez au kit de mobilisation et brochures informatives en copiant les liens suivants dans votre moteur de recherche :

https://worldcoalition.org/wp-content/uploads/2021/06/WD2021_Kit_de_mobilisation_FR.pdf

https://worldcoalition.org/wp-content/upl

https://worldcoalition.org/wp-content/uploads/2021/06/FR_WD2021_Poster_BD-1200x1697.jpg


19ème Journée mondiale contre la peine de mort :
Les femmes et la peine de mort, une réalité invisible

Observée chaque 10 octobre, la Journée mondiale contre la peine de mort unifie le mouvement abolitionniste mondial et mobilise la société civile, les dirigeants politiques, les juristes, l’opinion publique parmi d’autres pour soutenir l’appel à l’abolition universelle de la peine capitale. Cette journée encourage et consolide la prise de conscience politique et générale du mouvement mondial contre la peine de mort.

Le 10 octobre 2021, la Journée mondiale est consacrée aux femmes , les nombreuses discriminations fondées sur le sexe et le genre, souvent associées à d’autres éléments d’identité, tels que l’âge, l’orientation sexuelle, le handicap et la race, exposent les femmes à des formes croisées d’inégalités structurelles. Ces préjugés peuvent peser lourdement sur la détermination de la peine, notamment lorsque les femmes appartiennent à des classes défavorisées.

Voici en cliquant ici, vous serez dirigés sur le Roll up élaboré par la FIACAT à cette occasion.


Prier

Accorde à tes serviteurs, ô Jésus... »

Accorde à tes serviteurs, ô Jésus, prompt et ferme réconfort, dans la tristesse où se trouvent nos esprits. Ne quitte pas nos âmes dans l’angoisse, ne t’éloigne pas de nos pensées dans l’épreuve, mais sans trêve préviens-nous !
Sois proche de nous, toi qui es partout présent !
Comme tu fus en tout temps avec tes Apôtres, demeure uni à ceux qui t’aiment, ô miséricordieux ! Ainsi, ne faisant qu’un à toi nous pourrons louer et glorifier ton Esprit très-saint.
Maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles.

Liturgie Byzantine–Prière de l’office de tierce.


Retrouvez plus d’information sur le site Internet de l’ACAT
Suivez et « soutenez » notre page Facebook
Soutenez l’ACAT en faisant un don : CCP : BE07 7765 9456 8166

En visitant notre site Internet, vous pourrez télécharger ces documents :
• , (PDF - 555.1 ko)
• , (PDF - 336.5 ko)
• , (Word - 32.9 ko)
• , (PDF - 136.2 ko)
• , (Word - 30.8 ko)