Pour un monde sans torture ni peine de mort !
Accueil    >    Prier    >    Méditations pour le temps de Carême    >    Méditation pour le cinquième dimanche de Carême 2016 (13 mars)
Intention de prière

"Ainsi parle le Seigneur Dieu : Ne le savez-vous pas ?...

...Encore un peu, très peu de temps,...
Les sourds ... entendront les paroles du livre.
Quant aux aveugles, sortant de l’obscurité et des ténèbres,
leurs yeux verront. Les humbles se réjouiront de plus en plus
dans le Seigneur, les malheureux exulteront en Dieu, le Saint d’Israël.
Car ce sera la fin des tyrans, l’extermination des moqueurs,
et seront supprimés tous ceux qui s’empressent à mal faire,
ceux qui font condamner quelqu’un par leur témoignage,
qui faussent les débats du tribunal et sans raison déboutent l’innocent."

( d’après Isaïe 29, 17-21)

Appels à intervention
La lettre de l’ACAT Avril 2022

Mexique : la police et la justice ont cultivé le recours à l’aveu forcé !
RDC : Celui qu’on surnommait Dodo n’avait que 22 ans !
Campagne BELARUS

« Ce qui est semé périssable ressuscite impérissable ; ce qui est semé sans honneur ressuscite dans la gloire ; ce qui est semé faible ressuscite dans la puissance ; ce qui est semé corps physique ressuscite corps spirituel »

(1 Co 15, 42-44)

La lettre de l’ACAT juin 2022 – action et prière, et bonnes nouvelles-

Zoom : Burundi et Togo

„Mes soupirs sont ma nourriture,
Et mes cris se répandent comme l’eau“.
Job 3:24
La lettre de l’ACAT : actualités, action Mai 2022

Bonjour à tous,

Nos pensées vont d’abord à tous ceux qui vivent les moments les plus affreux et éprouvants de leur existence, pas vraiment loin de chez nous. Que le Père, le Fils et le St Esprit se tiennent à leurs côtés et les aident à résister.

Malgré la nuit qui est descendue sur notre Europe, depuis le 24 février dernier, nous espérons que vous continuez, vous, votre bonhomme de chemin, dans la lumière de Pâques. L’ACAT continue son action puisque le 28 avril se déroulait la deuxième session de l’aventure Shadow Games. Cette fois avec la présence de la FIACAT, partie prenante et à l’origine du projet. Un succès, avec plus de 100 participants !

Il est fort probable qu’un second volet complète cette lettre de mai (en effet, à l’inverse de ce dont cette Lettre pourrait donner l’impression, il n’y a pas que des bonnes nouvelles ; il y a le pendant de ces bonnes nouvelles – par exemple en Arabie Saoudite –, et il y a la guerre (ça, pas besoin de le rappeler), ainsi que d’autres informations.

Un grand merci à tous ceux qui nous soutiennent toujours. Nous avons besoin de vous. Comme tous les mois, n’hésitez pas à nous faire part de vos idées, envies, propositions…

En union de prières,

Cécile Auriol, pour l’ACAT Belgique

La lettre de l’ACAT mars 2022 / Volet 1 – action -

+ Volet 2 (Déclaration de l’ACAT (GRU), AU supplémentaire Vietnam et plus encore ...)

La lettre de l’ACAT février 2022
Méditation pour le cinquième dimanche de Carême 2016 (13 mars)

Livre d’Isaïe (43,16-21) lettre de St Paul Apôtre aux Philippiens (3, 8-14)
Evangile selon St Jean (8, 1-11)

Les scribes et les pharisiens veulent lapider cette femme prise en flagrant délit d’adultère parce qu’elle a enfreint la loi. Ils la jugent. Et nous, ne nous arrive-t-il pas de juger l’autre d’après nos critères, nos propres jugements ?
Face à eux, Jésus reste libre, il sait qu’il ne peut pas contredire la parole de Moïse mais il n’entre pas dans leur jeu, il les met face à eux-mêmes : « Celui qui est sans péché, qu’il lui jette la première pierre. »
Par cet évènement, Jésus nous appelle à la miséricorde, nous montre un chemin d’Amour, de non jugement. Il ne dit pas à la femme que ce n’est pas grave mais son regard la relève, leur rencontre la remet debout. Elle n’est plus une pécheresse, une condamnée à mort. Jésus l’invite à repartir vivante, se sachant aimée de Dieu. Elle peut désormais aller, être témoin de la miséricorde.
Nous aussi, nous sommes invités à la conversion et le Seigneur nous attend aussi avec un cœur et un regard de miséricorde. "Moi non plus, Je ne te condamne pas. Va, désormais ne pèche plus !" (v. 11). Comme nous le suggère Isaïe dans le texte de ce dimanche, Dieu fait toute chose nouvelle, Il veut nous relever et nous envoyer proclamer la bonne nouvelle de son Amour : « « Le Seigneur dit : 18 Ne faites plus mémoire des événements passés, ne songez plus aux choses d’autrefois. 19 Voici que je fais une chose nouvelle : elle germe déjà, ne la voyez-vous pas ?
Oui, je vais faire passer un chemin dans le désert, des fleuves dans les lieux arides. 20 Les bêtes sauvages me rendront gloire – les chacals et les autruches – parce que j’aurai fait couler de l’eau dans le désert, des fleuves dans les lieux arides, pour désaltérer mon peuple, celui que j’ai choisi. 21 Ce peuple que je me suis façonné redira ma louange. » Is 43, 18-21

Terminons par cette belle prière de sœur Faustine Kowalska (Petit journal 163) :

Aide-moi, Seigneur, pour que mes yeux soient miséricordieux, Pour que je ne soupçonne jamais ni ne juge d’ après les apparences extérieures...
Aide-moi, Seigneur, pour que mon oreille soit miséricordieuse, afin que je me penche sur les besoins de mon prochain et ne reste pas indifférent à ses douleurs ni à ses plaies.
Aide-moi, Seigneur, pour que ma langue soit miséricordieuse, afin que je ne dise jamais de mal de mon prochain, mais que j’ai pour chacun un mot de consolation et de pardon.
Aide-moi, Seigneur, pour que mes mains soient miséricordieuses et remplies de bonnes actions...
Aide-moi, Seigneur, pour que mes pieds soient miséricordieux, pour me hâter au secours de mon prochain, en dominant ma propre fatigue et ma lassitude...
Aide-moi, seigneur, pour que mon cœur soit miséricordieux...
Que ta miséricorde repose en moi, o mon Seigneur...
O mon Jésus, Transforme-moi en toi, car tu peux tout ».
Amen.


Illustrations : Nizar Ali Badr (Syrie)

  Imprimer