Pour un monde sans torture ni peine de mort !
Accueil    >    Prier    >    Méditations pour le temps de Carême    >    Méditations Carême 2015    >    Méditation pour le cinquième dimanche de Carême 2015 (22 mars)
Intention de prière

"Ainsi parle le Seigneur Dieu : Ne le savez-vous pas ?...

...Encore un peu, très peu de temps,...
Les sourds ... entendront les paroles du livre.
Quant aux aveugles, sortant de l’obscurité et des ténèbres,
leurs yeux verront. Les humbles se réjouiront de plus en plus
dans le Seigneur, les malheureux exulteront en Dieu, le Saint d’Israël.
Car ce sera la fin des tyrans, l’extermination des moqueurs,
et seront supprimés tous ceux qui s’empressent à mal faire,
ceux qui font condamner quelqu’un par leur témoignage,
qui faussent les débats du tribunal et sans raison déboutent l’innocent."

( d’après Isaïe 29, 17-21)

Appels à intervention
La lettre de l’ACAT Avril 2022

Mexique : la police et la justice ont cultivé le recours à l’aveu forcé !
RDC : Celui qu’on surnommait Dodo n’avait que 22 ans !
Campagne BELARUS

« Ce qui est semé périssable ressuscite impérissable ; ce qui est semé sans honneur ressuscite dans la gloire ; ce qui est semé faible ressuscite dans la puissance ; ce qui est semé corps physique ressuscite corps spirituel »

(1 Co 15, 42-44)

La lettre de l’ACAT juin 2022 – action et prière, et bonnes nouvelles-

Zoom : Burundi et Togo

„Mes soupirs sont ma nourriture,
Et mes cris se répandent comme l’eau“.
Job 3:24
La lettre de l’ACAT : actualités, action Mai 2022

Bonjour à tous,

Nos pensées vont d’abord à tous ceux qui vivent les moments les plus affreux et éprouvants de leur existence, pas vraiment loin de chez nous. Que le Père, le Fils et le St Esprit se tiennent à leurs côtés et les aident à résister.

Malgré la nuit qui est descendue sur notre Europe, depuis le 24 février dernier, nous espérons que vous continuez, vous, votre bonhomme de chemin, dans la lumière de Pâques. L’ACAT continue son action puisque le 28 avril se déroulait la deuxième session de l’aventure Shadow Games. Cette fois avec la présence de la FIACAT, partie prenante et à l’origine du projet. Un succès, avec plus de 100 participants !

Il est fort probable qu’un second volet complète cette lettre de mai (en effet, à l’inverse de ce dont cette Lettre pourrait donner l’impression, il n’y a pas que des bonnes nouvelles ; il y a le pendant de ces bonnes nouvelles – par exemple en Arabie Saoudite –, et il y a la guerre (ça, pas besoin de le rappeler), ainsi que d’autres informations.

Un grand merci à tous ceux qui nous soutiennent toujours. Nous avons besoin de vous. Comme tous les mois, n’hésitez pas à nous faire part de vos idées, envies, propositions…

En union de prières,

Cécile Auriol, pour l’ACAT Belgique

La lettre de l’ACAT mars 2022 / Volet 1 – action -

+ Volet 2 (Déclaration de l’ACAT (GRU), AU supplémentaire Vietnam et plus encore ...)

La lettre de l’ACAT février 2022
Méditation pour le cinquième dimanche de Carême 2015 (22 mars)

En ce dimanche, comme pour les Grecs qui viennent adorer Dieu et cherchent à le voir, Jésus nous invite à nous mettre en route à sa suite. Il nous montre chemin du don, Lui qui a donné sa vie pour que nous ayons la Vie. Mais, pour cela nous devons consentir à une lente germination « Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. », à être enfouis dans le monde, à accepter comme Lui de mourir à nous-mêmes, à ce qui en nous n’est pas l’Amour.

Alors, nous pourrons porter du fruit, à sa suite. Mais nous ne sommes pas livrés à nous-mêmes, Dieu renouvelle sans cesse son alliance avec nous : « Je mettrai ma Loi au plus profond d’eux-mêmes ; je l’inscrirai sur leur cœur. Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.  » Et Jésus est venu nous manifester et accomplir l’alliance nouvelle et éternelle.

Ce qui me frappe aussi, c’est que les Grecs ne vont pas trouver directement Jésus, ils vont trouver Philippe, qui va le dire à André et ensemble, ils vont le dire à Jésus. N’est-ce pas lui que notre monde cherche obscurément quand il cherche des lieux fraternels, conviviaux ? Quand des hommes perçoivent Sa Présence en nous, ils viennent partager ce qu’ils ont sur le cœur. Nos communautés sont invitées à accueillir nos frères et sœurs désemparés, en recherche et à aller trouver Jésus pour Lui parler d’eux, les lui présenter.

« Maintenant mon âme est bouleversée. Que vais-je dire ? “Père, sauve-moi de cette heure” ? » « Le Christ, pendant les jours de sa vie dans la chair, offrit, avec un grand cri et dans les larmes, des prières et des supplications à Dieu qui pouvait le sauver de la mort, et il fut exaucé en raison de son grand respect. »

Ces paroles, bien des frères et sœurs persécutés, prisonniers pourraient les prononcer. Mais avant eux, Jésus les a dites. Il a vécu notre condition humaine. Comme le grain de blé, il a accepté de s’enfouir dans la pâte humaine, de vivre en tout notre condition humaine, de mourir pour ressusciter, porter des fruits en abondance. Toutes nos souffrances, il les a vécues et portées pour nous sur la croix. Il est venu nous sauver, nous faire entrer dans l’alliance nouvelle : « Mais voici quelle sera l’alliance que je conclurai avec la maison d’Israël quand ces jours-là seront passés – oracle du Seigneur. Je mettrai ma Loi au plus profond d’eux-mêmes ; je l’inscrirai sur leur cœur. Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. »

Restons dans l’espérance car « Maintenant a lieu le jugement de ce monde ; maintenant le prince de ce monde va être jeté dehors ; et moi, quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes. » Le mal est vaincu. Marchons plein d’espérance vers la semaine sainte qui s’approche pour célébrer Jésus mort et ressuscité et le laisser nous relever des morts avec Lui.

[Méditation proposée par Nadine Dawance]

  Imprimer