Pour un monde sans torture ni peine de mort !
Accueil    >    Prier    >    Méditations pour le temps de Carême    >    Méditation pour le dimanche de Pâques 2016, le 27 mars 2016
Intention de prière

"Ainsi parle le Seigneur Dieu : Ne le savez-vous pas ?...

...Encore un peu, très peu de temps,...
Les sourds ... entendront les paroles du livre.
Quant aux aveugles, sortant de l’obscurité et des ténèbres,
leurs yeux verront. Les humbles se réjouiront de plus en plus
dans le Seigneur, les malheureux exulteront en Dieu, le Saint d’Israël.
Car ce sera la fin des tyrans, l’extermination des moqueurs,
et seront supprimés tous ceux qui s’empressent à mal faire,
ceux qui font condamner quelqu’un par leur témoignage,
qui faussent les débats du tribunal et sans raison déboutent l’innocent."

( d’après Isaïe 29, 17-21)

Appels à intervention
La lettre de l’ACAT Avril 2022

Mexique : la police et la justice ont cultivé le recours à l’aveu forcé !
RDC : Celui qu’on surnommait Dodo n’avait que 22 ans !
Campagne BELARUS

« Ce qui est semé périssable ressuscite impérissable ; ce qui est semé sans honneur ressuscite dans la gloire ; ce qui est semé faible ressuscite dans la puissance ; ce qui est semé corps physique ressuscite corps spirituel »

(1 Co 15, 42-44)

La lettre de l’ACAT juin 2022 – action et prière, et bonnes nouvelles-

Zoom : Burundi et Togo

„Mes soupirs sont ma nourriture,
Et mes cris se répandent comme l’eau“.
Job 3:24
La lettre de l’ACAT : actualités, action Mai 2022

Bonjour à tous,

Nos pensées vont d’abord à tous ceux qui vivent les moments les plus affreux et éprouvants de leur existence, pas vraiment loin de chez nous. Que le Père, le Fils et le St Esprit se tiennent à leurs côtés et les aident à résister.

Malgré la nuit qui est descendue sur notre Europe, depuis le 24 février dernier, nous espérons que vous continuez, vous, votre bonhomme de chemin, dans la lumière de Pâques. L’ACAT continue son action puisque le 28 avril se déroulait la deuxième session de l’aventure Shadow Games. Cette fois avec la présence de la FIACAT, partie prenante et à l’origine du projet. Un succès, avec plus de 100 participants !

Il est fort probable qu’un second volet complète cette lettre de mai (en effet, à l’inverse de ce dont cette Lettre pourrait donner l’impression, il n’y a pas que des bonnes nouvelles ; il y a le pendant de ces bonnes nouvelles – par exemple en Arabie Saoudite –, et il y a la guerre (ça, pas besoin de le rappeler), ainsi que d’autres informations.

Un grand merci à tous ceux qui nous soutiennent toujours. Nous avons besoin de vous. Comme tous les mois, n’hésitez pas à nous faire part de vos idées, envies, propositions…

En union de prières,

Cécile Auriol, pour l’ACAT Belgique

La lettre de l’ACAT mars 2022 / Volet 1 – action -

+ Volet 2 (Déclaration de l’ACAT (GRU), AU supplémentaire Vietnam et plus encore ...)

La lettre de l’ACAT février 2022
Méditation pour le dimanche de Pâques 2016, le 27 mars 2016

(Jean 20 : 1-18)

« Un tombeau ouvert … et non pas vide ! »

Une marche solitaire dans la pénombre du matin.
Un choc devant une pierre qui n’est pas à sa place.
Une course vers deux des disciples pour partager sa peine… Marie n’est que bouleversement en ce premier jour de la semaine.

Ce qu’elle ne sait pas encore c’est que ce bouleversement est l’aube d’une vie renouvelée qui ne peut se vivre que dans ce décentrement perpétuel, car plus rien ne sera jamais à sa place désormais !

Ce que Marie et les deux disciples découvrent c’est un tombeau OUVERT, pas un tombeau VIDE !
Dans le tombeau se trouvent les bandelettes qui ont enveloppé le corps du Christ et le linge qui a servi pour sa tête.
Le tombeau n’est donc pas vide : il garde en son sein la marque des souffrances du Christ ; ces bandelettes attestent qu’il a vraiment souffert de la souffrance humaine, infligée par la cruauté et la haine d’autres humains, elles sont bien là, à l’intérieur du tombeau ; mais lui en est sorti : le tombeau ne peut pas garder Celui qui est Vie plus forte que la mort. Le tombeau ne peut garder Celui qui est Amour qui pardonne à ses ennemis ; le tombeau ne peut garder Celui qui accomplit les promesses de l’Alliance.

Oui, le tombeau est ouvert pour nous aussi : malgré les souffrances qui marquent encore toujours nos vies, malgré les bandelettes qui sont les marques des blessures de nos vies, malgré les efforts de certains pour nous enterrer dans la peur et la haine de l’autre, la pierre a été roulée, déplacée et la Vie en a jailli ! Plus rien n’est désormais à la même place !
La Vie est plus forte, et l’Amour nous rejoint pour faire échec aux puissances de mort qui veulent détruire la flamme qui brûle en chacun.

Le tombeau est ouvert, pour que nous découvrions nous aussi dans le jardin de nos vies Celui qui nous appelle chacun par notre nom et que chacun puisse alors lui confesser « Rabbouni - mon maître ».
En suivant ce Maître, revivifiés par sa Présence apaisante et aimante, nous devenons nous-mêmes capables de porter plus loin ce message d’amour et de Vie.

Prions : Notre Dieu et Père, Seigneur de la Vie, Maître de l’Amour, nous te rendons grâces pour la Vie nouvelle que tu fais jaillir à nouveau chaque jour, dans les cœurs qui t’accueillent.
En ce jour de Résurrection, renouvelle l’espoir, la force et le courage de toutes celles et ceux pour lesquels nous t’avons prié pendant ce temps de Carême, prisonniers, torturés, défenseurs, bourreaux, acteurs politiques et acteurs de la société civile.
Que la certitude d’un tombeau ouvert soit pour chacun d’eux un réconfort ; qu’ils puissent être emplis de la force que donne Celui qui les appelle chacun par leur prénom, car Il connaît leurs blessures, leurs angoisses et leurs espoirs.
Que Ta Vie transforme les cœurs pour la venue de ton Royaume. Amen

La médiation et la prière ont été réalisées par le Pasteur Isabelle Detavernier
L’illustration provient de la BD en cailloux de Nizar Ali Badr (Syrie)

  Imprimer